Rencontre avec Sophie CLUZEL

Mardi 20 novembre 2018, Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées s’est rendue dans les locaux de l’entreprise adaptée B&P Environnement pour échanger avec les dirigeants du GIE Groupe B&P.

Hervé Barreault :

Merci Madame la ministre pour votre disponibilité et votre écoute…

Juste quelques mots pour vous faire un retour sur cette journée exceptionnelle à plus d’un titre !!!

Tout d’abord merci à Michelle et Richard de B&P environnement pour leur accueil et l’organisation parfaite…

Les échanges avec Mme la ministre ont été sans « langue de bois » et plutôt constructifs (on reparlera des « emplois accompagnés » abordés lors de ces échanges).

STD Pro - Rencontre avec Sophie Cluzel

Opérateur(trice) de production

Nous recherchons actuellement un(e) Opérateur(trice) de production / numérisation.

Nature des missions confiées :

L’opérateur(trice) de production a pour mission de réaliser le processus nécessaire à la dématérialisation des dossiers papier.

Description des tâches :

  • Réception des flux physiques
  • Tri et préparation à la numérisation (dépollution, retrait de trombones, agrafes et autres attaches, mise en lot, etc.)
  • Numérisation
  • Conditionnement pour archivage

Qualification :

Accessible sans diplôme
La maîtrise de l’outil informatique peut être requise

Qualités requises :

  • Rigueur
  • Méthode
  • Réactivité
  • Capacité à se conformer aux objectifs de production

 

 

POSTULER

Si vous êtes intéressé(e) par cette annonce, merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation avec la référence OPROD-11-2018 à l’adresse : nbarreault@stdpro.fr

Quand économie et social vont de pair

ARTICLE PARU DANS LA PROVENCE LE 21 JUIN 2018

 

Ils l’avaient promis, ils l’ont en partie mis en œuvre.

Le projet à rayonnement national French Impact, lancé depuis le 18 Janvier dernier par le ministre Nicolas Hulot et Christophe Itier, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, était symbolisé hier par la venue de ce dernier à Marseille, à l’occasion du French Impact Tour sillonnant plusieurs régions.

Aux prémices de cette démarche, l’idée était de valoriser les entreprises locales contribuant à diverses innovations sociales, lesquelles pourraient devenir, à terme des solutions nationales.

Lancé en Mars, un appel à projet permettait de sélectionner sur 500 entreprises candidates, 22 projets dits « pionniers » dont deux Marseillais : Yes We Camp, créateurs d’espaces communs temporaires dans les villes et Acta Vista, participant à la rénovation du patrimoine historique comme levier du retour à l’emploi.

D’autres structures de la région ayant été parties prenantes lors de cet appel se joignaient hier à la table ronde organisée au sein du fort Saint Nicolas (7e) dont Hervé Barreault, directeur du groupe B&P, groupement d’intérêt économique (GIE) d’entreprises adaptées.

« Les entreprises adaptées ont pour vocation de faire travailler 80% de salariés handicapés. En participant à l’appel à projets, nous voulions nous confronter à la concurrence. Ce sont des entreprises bien plus importantes que la nôtre mais nous comptions montrer que nous avions nous aussi une réelle démarche sociale à notre niveau en travaillant en coopération avec diverses agences. »

La mission de créer un dynamisme d’intérêt général se traduit à travers l’initiative French Impact par l’accélérateur, nouvel outil tendant à encourager les innovations sur les différents territoires français selon trois thématiques directrices :

  • celle du territoire et de la labellisation des écosystèmes locaux,
  • le rôle de facilitateur de L’État grâce à ses fonds d’amorçage aux jeunes entreprises
  • et l’accompagnement des projets « pionniers ».

« Grâce à ce dispositif, nous souhaitons passer d’une économie « classique » à une économie tournée vers ces défis innovants, annonce clairement Christophe Itier. Le but est de favoriser la pollinisation économique sociale et solidaire selon une stratégie d’alliances. Nous allons percuter les politiques locales et les faire à terme, évoluer. »

L. D.

STD PRO - Article La Provence - French Impact - journal

Interview : Salon du Handicap

Une journée de rencontres, d’échanges… et de nouveaux partenariats.

Le Groupe B&P au salon du Handicap

Le Groupe B&P sera présent au Salon du Handicap le 28 mai prochain.

Une journée complète d’échanges, de rencontres et de formation au Salon Handicap, Emploi & Achats Responsables !

3 500 visiteurs professionnels attendus, 500 experts mobilisés, 150 entreprises adaptées et ESAT, 60 conférences et ateliers de formation…

Rendez-vous le 28 mai 2018 au Palais des Congrès de Paris !

Données personnelles et RGPD

Afin de renforcer la relation de confiance avec nos clients et d’attester de la qualité de nos prestations, nous réalisons une veille régulière sur la réglementation et les innovations technologiques.

RGPD - Données personnelles - Diplome

Pour en savoir + :

 

 

 

Réseau Cap Occitanie

Rencontre avec le réseau de Cap Occitanie au domaine de Maguelone

 

Merci aux Compagnons de Maguelone pour leur accueil formidable.

L’occasion de mettre l’accent sur l’importance du collectif et des logiques de transfert de compétences pour répondre toujours mieux économiquement et socialement.

On ne parle plus clients mais partenaires…

 

Avec la société STD PRO, un travail pour reprendre confiance

ARTICLE PARU DANS LA PROVENCE LE 12 JUILLET 2017

 

« Tout le monde peut passer du côté des travailleurs handicapés », atteste Nathalie Barreault, responsable de l’administration de la société STD PRO, spécialisée dans la numérisation.

Cette société est ce que l’on appelle une entreprise adaptée, c’est-à-dire qu’elle emploie au minimum 80% de travailleurs handicapés. Aujourd’hui elle fait encore plus que cela, puisque 100% de ses travailleurs sont en situation de handicap physique (la société n’est pas encore formée pour accueillir le handicap psychique).

« Sur les huit salariés que nous employons, trois sont handicapés du fait de maladies et les autres d’accident de la vie », explique Nathalie.

Aujourd’hui, son époux, gérant de l’entreprise, et elle-même ont trouvé leur vocation : «  Nous voulons que ces personnes puissent ensuite intégrer une société normale car une entreprise adaptée comme la nôtre existe principalement pour faire la transition avec le monde du travail ordinaire ».

Malika Chateur est embauchée depuis un mois chez STD Pro et cette mère de famille ne cache pas son soulagement : «  Je suis handicapée depuis mon cancer du sein et je ne trouvais pas de travail. C’était vraiment très dur. Au début, ajoute-t-elle, je me disais que je n’arriverais jamais à numériser, que j’étais nulle, et en fait j’y suis arrivée, ils m’ont redonné confiance en moi. » Malika est en CDD pour sept mois.

Valérie Legrand est quant à elle la doyenne de l’entreprise, handicapée à la suite d’une tumeur au cerveau survenue il y a trente ans. Elle est salariée de la société depuis 2010. « Avec les aléas de la vie et de la maladie, on se sent diminuée et bonne à rien, ce travail nous permet de nous valoriser et de nous dire qu’on est encore bon à quelque chose. »

Elle retrace : «  Au départ, on était deux et on s’est agrandi car il y a de plus en plus de besoins, la numérisation est un vrai métier d’avenir. »

La société fêtait dernièrement son déménagement dans de nouveaux locaux dans le 15ème arrondissement et le lancement d’un projet en collaboration avec Aude Pontal, dirigeante de l’organisme de formation ADRH Management. «  Nous mélangeons les compétences de l’entreprise d’Aude et de la nôtre pour ce projet qui nous tient très à cœur », explique Nathalie.

A terme, l’objectif est la création d’un centre de formation au service de l’insertion sociale sur les métiers de la numérisation. Le principe sera d’apprendre de A à Z le métiers d’opérateur de numérisation, par une formation de cinq jours certifiante ouverte à des publics très variés (handicapés mais aussi seniors, personnes en difficultés…). Un travail qui peut ouvrir les portes du bonheur, comme l’affirme Malika : «  Je suis tellement contente d’avoir trouvé un travail ! Maintenant, j’ai envie de vivre, je me dis que ce n’est pas la fin. »

Article de la Provence

 

STD Pro : du travail de qualité dans de bonnes conditions

STD Pro a participé au salon So Eko qui s'est tenu fin novembre à Marseille.

DR – STD Pro a participé au salon So Eko qui s’est tenu fin novembre à Marseille.

ARTICLE PARU DANS LE JOURNAL « TPBM » LE 23 DÉCEMBRE 2016

 

STD Pro est une entreprise adaptée spécialisée dans la numérisation et le routage de documents. Basée à Marseille, elle se développe depuis sept ans d’un point de vue économique et social.

Il y a sept ans, Hervé Barreault a créé une entreprise en partant de zéro. « Après avoir travaillé pendant 17 ans dans un grand groupe, j’ai souhaité donner un autre sens à ma vie professionnelle, suivre un autre chemin. » Il décide ainsi de créer une société spécialisée dans le traitement des documents. Avec une particularité de taille, STD Pro est une entreprise adaptée. C’est-à-dire qu’elle emploie des personnes reconnues travailleurs handicapés.

« Mais nous voulons surtout mettre en avant la qualité du travail fourni. Il y a ici un vrai savoir-faire. Et c’est pour cela que des grands groupes travaillent avec nous depuis le début », insiste son fondateur.

 

L’entreprise, installée à Marseille, propose deux activités distinctes : le routage et la numérisation de document. Concrètement, STD Pro gère l’envoi de courriers, de revues, d’enveloppe T (convocations, factures, quittances etc.). Elle peut aussi prendre en charge les documents papiers des entreprises (vérification, numérisation, stockage).

Le travail s’adapte aux salariés

Pour s’adapter parfaitement aux handicaps de ses salariés, Hervé Barreault n’a pas hésité à rectifier, au fil des mois et années, son business plan de départ. A titre d’exemple, « au début, nous faisions du routage marketing. Nous nous sommes vite rendu compte que les catalogues et autres fascicules publicitaires étaient bien trop lourds à manipuler pour nos salariés. Du coup, nous nous sommes spécialisés dans le courrier de gestion (par exemple, les quittances). » Autre exemple fourni : pour simplifier le travail des équipes dédiées à l’activité numérisation, les interfaces des logiciels ont été modifiées.

Cela permet aux salariés de l’entreprise de réaliser un travail de qualité, comme n’importe quel salarié ici ou là.

« Le challenge de l’entreprise adaptée est de conjuguer continuellement sa mission sociale et son projet économique », résume Hervé Barreault.

Communication

Après sept ans d’activité, STD Pro semble avoir réussi son pari. Six emplois en CDI plein temps, ont d’ores et déjà été créés. Et deux embauches sont déjà envisagées pour 2017. « A présent, il est temps de nous faire davantage connaître. Nous souffrons d’un déficit d’image. Il faut dire que nous n’avons pas beaucoup de temps à consacrer à la communication. » STD Pro sait qu’elle peut compter sur la Cress Paca* pour l’accompagner dans ce nouveau défi. « Je suis totalement en phase avec son discours, sa philosophie. Et force est de reconnaître qu’elle peut activer un réseau incroyable d’acteurs de l’ESS** et de partenaires. » C’est ainsi que l’entreprise a déjà participé à une table ronde avec des acteurs publics du département, mais aussi et surtout au salon So Eko qui s’est tenu fin novembre à Marseille. Pour Hervé Barreault, pas de doute, « une TPE doit savoir tout faire. Je n’ai pas d’équipe commerciale alors nous devons nous ouvrir aux autres, aller à la rencontre des autres. Avec comme objectif, d’être toujours tiré vers le haut. »

* Chambre régionale des entreprises de l’économie sociale et solidaire.
** Economie sociale et solidaire.

Caroline Dupuy
Journaliste